Qui suis-je ?

DeMenet, painter, art, acryclic, oil, Maler

Ma démarche artistique:

Je peins des êtres hiératiques, immuables, parfois doubles, dans l’attente d’un sens ou d’un regard, mais sans impatience, comme s’ils avaient l’éternité devant eux. Des visages transparents, d’une gaieté tragique, qui se prêtent aux métamorphoses de la couleur. D’autres transparences, inspirées des reflets de surface et des vibrations venues des profondeurs, telles qu’on en observe sur les lacs, les fleuves, les mers, ou bien encore à la vitre d’un véhicule en mouvement…

Je puise mon inspiration dans les modèles, les visages, les reflets, les paysages aquatiques que je glane un peu partout sur le globe.

Tension entre équilibre et chaos, entre l’apparence mouvante, trompeuse, et des éléments surgis des tréfonds. Les couleurs donnent forme au projet. Je les fais jouer entre elles, sans cesse, au prix du repentir, au gré de la surprise, de façon à ce qu’elles forment une symphonie – je l’espère – à la fois tourmentée et apaisée. Comme la musique. Comme  la vie.

Cela passe souvent par la complexité, et dans cette complexité, je cherche des points d’appui, qu’ils soient couleur ou mouvement. Mais ceux-ci ne sont pas sûrs. En jouant avec les aplats qui contrastent avec des parties plus « frottées », je laisse libre cours à un perpétuel déséquilibre, sous une apparence géométrique et ordonnée. Accueillir ce chaos. L’inviter même, par des lignes d’horizon de guingois, des dissonances, des ruptures. Jouer de cette force incontrôlée, inattendue, surprenante parfois; et de cet effort, toujours vain pour y mettre de l’ordre.

Comme l’expression d’un mystère, dans l’ordre apparent des choses.

 

Expérience :

2015-2019: Création, abstraction, projet pictural, avec Jean-François Courteaux, peintre, aux Ateliers Marc Bloch des Beaux-Arts de la Ville de Paris.

Stage d’été avec Daniel Lacomme, ancien professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris.

Années 2000: Modèle vivant et nature morte à l’huile (quatre ans) avec Didier Picketty, peintre, aux Ateliers Montparnasse des Beaux-Arts de la Ville de Paris.
Anatomie artistique (deux ans).

Années 90 : Technique émulsion-glacis avec Pierre-Yves Gianini, peintre à Nogent-sur-Marne.
Anatomie artistique et modèle vivant à la Grande Chaumière.

Années 70: Modèle vivant dans l’atelier de dessin de Claude Bouscau (sculpteur, Prix de Rome), à l’Atrium du Lycée, Montparnasse (Paris).

Atelier :
Depuis 2012, je travaille au « 100 », un atelier mutualisé (Paris).

Expositions :
Du 22 au 24 juin 2018: « Week-end de l’Art abordable », stand sur le parvis de la mairie de Saint-Mandé.

Avril à juin 2018: Exposition d’une oeuvre (« Nu en baie de Somme ») à la médiathèque Marguerite Duras, dans le 20e arrondissement de Paris.

Février à mi mars 2018: Exposition personnelle sur les cimaises du restaurant « Barolo », Mairie des Lilas.

Du 8 au 17 décembre 2017: Participation à l’exposition collective « Petits formats », à la galerie « Menil’8 »,  rue Boyer à Paris (avec l’association des Artistes de Ménilmontant.)

Du 14 au 26 novembre 2017 : 10e Salon de l’Atelier des peintres réunis, à Villeurbanne. « La Famille Mann » obtient le Prix « Coup de coeur du Jury ».

Du 9 au 17 septembre 2017 : Exposition à l’Espace Saint-Marc de l’Abbaye de Souvigny (Allier).

Autre :

Longtemps journaliste, grand reporter « étranger », je suis l’auteur de plusieurs livres comme:

« Au risque de tout perdre »

« La Terre n’est pas à vendre » (avec Bruno Rebelle)

« J’ai vécu le Mur de Berlin »

« Ma Vérité sur l’affaire Vincent Lambert » (Avec le Dr. Eric Kariger)

« Pour l’Amour de Bethléem, ma ville emmurée » (avec Vera Baboun)

« Ils ont rêvé l’Europe », préface de Christiane Taubira.